bannière tonic club 83

Karaté

affiche stage mochizuki

Stage avec Maître Hiroo Mochizuki

Page Exclusive ici.

photo avec Me Mochizuki

Le karaté, c'est d'abord et avant tout de la Self-Défense !!!

Malheureusement, chez beaucoup d'enseignants, et de pratiquants, la compétition a pris le pas sur la réalité du combat et de la self-défense.

Rappel historique

En japonais, "kara" signifie le vide, ou plutôt la vacuité au sens boudhique du terme, "te" est la main ainsi que la technique que l'on réalise avec la main. On traduit donc littéralement karaté par "la main vide". Cet art martial associe, en un système de combat, d’autodéfense, de conditionnement physique et de développement spirituel, différentes techniques de percussion qui utilisent toutes les armes naturelles du corps humain (mains, coudes, bras, pieds, genoux, tête) en vue de bloquer les attaques d'adversaires et/ou d'attaquer.

En 1409, le roi Sho Hashi unifie les 3 territoires de l'île d'Okinawa (Chuzan, Hokuzan, et Nanzan) qui étaient constamment en guerre. Par crainte de révoltes, il interdit la possession et l'usage des armes, qui sont alors stockées dans des entrepôts royaux. Le port d'armes étant interdit au peuple, les arts de combat connurent ainsi un rapide développement, accéléré par l'installation du clan Satsuma et l'occupation de l'ïle par les samouraïs japonais en 1609.

Les techniques de combat à mains nues devinrent réputées et d'une efficacité meurtrière, même face à un guerrier armé. En adaptant les méthodes de combat chinoises, les habitants d'Okinawa ont développé ce qui est devenu l'Okinawa-Te (Te signifiant main).

Au cours du XIXe siècle, les écoles prendront le nom de la localité où demeurent les adeptes, laissant apparaître deux courants : shuri-te pour la ville de Shuri et naha-te pour la ville de Naha. Un troisième courant (tomari-te) s'est également développé, combinant certaines techniques des deux précédents.

Au tout début du XXe siècle, l'étude du Okinawa-te, avec un certain nombre d'aménagements afin d’éviter toute blessure, apparait dans les programmes de culture physique de l'île, comme moyen d'éducation pour les jeunes. Le mot Okinawa-Te est alors remplacé par le mot Karaté-Jutsu (littéralement « technique de la main de Chine). En 1904, le gouvernement de Tokyo autorise la pratique du karaté dans les écoles, comme faisant partie de l'éducation physique et sportive.

Le karaté n'a donc rien à envier aux disciplines "plus récentes" comme le Krav Maga, le kemp et tant d'autres qui ne sont aujourd'hui qu'un effet de mode.

Les origines du karaté sont l'auto défense.

Plus de vidéos

Le Tonic Club 83, c'est : + de 200 titres régionaux et nationaux en Karaté-Contact et Karaté Traditionnel

Karaté : Traditionnel Shotokan / Self-Défense / Contact

Niveau : Débutant / Confirmé

Public : Enfant (à partir de 5 ans) / Ado / Adulte

Pour votre équipement, consultez le site de notre partenaire Extrem Combat

Nous vous rappelons que vous devez impérativement compléter votre dossier d'inscription avant votre premier entraînement.

Pour avoir le meilleur accueil possible et pour faciliter le travail des professeurs, vous êtes priés de venir faire votre inscription en dehors des jours et heures d'entraînement.

Merci de votre compréhension

Horaires des Cours *
CatégorieJoursHoraires
Ados/AdultesMardi
Jeudi
19 h 00 à 20 h 30
19 h 15 à 20 h 30
EnfantsDébutants (1)Mercredi14 h 30 à 15 h 30
Gradés (2)Mercredi15 h 45 à 16 h 45
Groupes 1 et 2Samedi14 h 30 à 15 h 45

*Les Professeurs du Tonic Club 83 ont à coeur de dispenser des cours de qualité.
Aussi, pour le respect de tous, nous vous prions d'arriver 5 minutes avant le début du cours. Merci de votre compréhension.

Galerie Photos

  • Adultes saison 2017/2018
  • photo de groupe
  • Nathalie et Paul autour du Maître
  • Maître Mochizuki au sabre
  • promotion de grades
  • les adultes à l'entraînement
  • karaté enfants 2015
  • cours karaté adultes
  • karaté enfants débutants
  • karaté cours enfants
  • les adultes à l'entraînement
  • yoko geri
  • Equipe Juniors karaté 1995
  • Hiroo et Paul
  • souvenir karaté années 80
  • souvenir karaté années 80
  • souvenir karaté années 80
  • Me Kase

Le Billet d'humeur du DTL (Janvier 2009)

Les Professeurs

professeur karaté paul bottin

Paul Bottin

- Brevet d'Etat d'Educateur Sportif 2e degré
(Diplôme d'Etat Supérieur Jeunesse et Sports)
- 7e Dan de Karaté
- 4e Dan de Yoseikan Budo
(élève de Me Hiro Mochizuki, Expert fédéral 10e Dan de Karaté
- Directeur Technique de la Ligue Côte d'Azur de Karaté de 2008 à 2011
- Directeur Technique du Var pendant 9 ans
- Directeur de l'Ecole des Cadres (Formation des Enseignants) pendant 7 ans

professeur karaté nathalie franceschi

Nathalie Bottin Franceschi

- Brevet d'Etat d'Educateur Sportif
- 5e Dan de Karaté
- 3e Dan de Yoseikan Budo
- Athlète de haut niveau pendant 10 ans
- 3 fois vainqueur de la Coupe de France Yoseikan Budo
- finaliste des Championnats de France Karaté Juniors et Seniors

l'encadrement technique du karaté Et l'Encadrement Technique du Club, section Karaté :

  • - Fabrice Ricord
  • - Laurent Gasquet
  • - Paul Bottin
  • - Christophe Quessada

Le Karaté pour qui ?

L'une des caractéristiques du karaté est d'utiliser toutes les parties du corps (pieds, poings, coudes, genoux, tête, etc.) pour porter ou parer des coups , et faire face à un agresseur. On peut commencer à n'importe quel âge : il n'est pas nécessaire d'être souple (faire le grand écart) pour pratiquer un sport de combat. Discipline aux multiples facettes, le karaté est avant tout un sport d'autodéfense, mais il peut aussi être pratiqué en compétition. Cette discipline peut également être envisagée comme une manière de bouger et rester en forme, une philosophie...ou tout cela en même temps.

Le karaté peut se pratiquer dès l'âge de 5 ans : c'est un éveil des habiletés motrices de l'enfant, l'apprentissage des règles au sein d'un groupe. Il donne de l'assurance aux introvertis et canalise les extravertis. Jusqu'à 12 ans, la pratique reste éducative et ludique. Pour les ados et adultes, les entraînements sont plus intensifs, plus orientés vers la self-défense, le combat rapproché.

Mais le karaté reste un Art Martial : il vise a s'ameliorer soi même, pour devenir plus efficace et plus équilibre, physiquement et moralement. En ce sens, l'art martial se retrouve dans différents aspects de la vie quotidienne, et ne consiste pas a pratiquer seulement quelques heures par semaines en club.

Chikara No Sei Shi

Ne pas disperser sa propre énergie.

En contrôlant les gestes techniques avec une précision et une pureté telles qu'aucune force ne soit perdue, et ceci non seulement en karaté, mais dans la vie quotidienne.

Le Code Moral du Karatéka

- Respect des lieux : l'arrivée et le départ du Dôjo sont marqués par le salut. Il convient de saluer chaque fois que l'on "monte" ou "descend" du tatami. Le Dôjo doit rester propre et il est interdit d'y marcher avec les chaussures.

- Respect des personnes : au début et en fin de chaque séance, élèves et professeurs se saluent (zarei). Il faut saluer son partenaire et son adversaire avant et après chaque exercice. L'autorisation du professeur est nécessaire pour quitter le tatami.

- Entraide et Solidarité : les plus gradés ont le devoir de servir, d'aider les moins gradés qu'eux. Il convient d'exécuter leurs conseils avec attention. Il faut aider ses partenaires à progresser et ne pas être pour eux un obstacle ou une contrainte.

- Politesse : il est important de se comporter avec discrétion et donc de ne pas parler à haute voix et être attentif à l'enseignement donné.

- Ponctualité et Assiduité : il faut être ponctuel et respecter les horaires de début et de fin des cours, si l'on est en retard ou absent. Il est courtois de s'en excuser auprès du professeur. La persévérance et l'assiduité sont nécessaires à tout progrès sérieux.

- Convivialité et Amitié : la courtoisie et la convivialité favorisent l'éclosion de liens amicaux privilégiés, ce qui constitue un des buts du karaté, il doit être pratiqué dans la joie. C'est aussi une formidable école de vie.

Voir notre page sur les Samouraïs

Quelques définitions

FFKDA
Fédération Française de Karaté et Disciplines Associées
Elle est le seul organisme chargé de l'organisation et de l'enseignement du karaté. Elle est elle-même décentralisée en Ligues et Comités Départementaux. Les titres de grades et Dan sont protégés : toute personne qui se donne le titre de professeur sans posséder le Diplôme est passible de tribunaux.
Le Club
Tous les clubs doivent être affiliés à la FFKDA et remplissent les conditions fixées par la législation du sport en France, notamment dans le domaine de l'hygiène, de la sécurité et de l'enseignement. Seuls les professeurs possédant le Brevet d'Etat ou le Diplôme d'Instructeur Fédéral sont aptes enseigner et à délivrer les grades en karaté. Leur compétence est reconnue de tous.
Le Dôjo
C'est la salle où se trouve le Tatami (tapis) sur lequel se déroulent les entraînements.
Le Keiko Gi
C'est la tenue du karatéka, couramment appelé kimono.
Obi
C'est la ceinture qui tient le kimono et qui indique le grade du pratiquant. Le débutant est ceinture blanche puis passe progressivement ceinture jaune, orange, verte, bleue et marron. Ces grades se divisent en ceintures bicolores : blanche-jaune, jaune-orange, orange-verte, verte-bleue et bleue-marron. Enfin, pour passer la ceinture noire, le pratiquant devra passer un test devant un jury de professeurs de son département. La ceinture noire est appelée 1er dan, car on considére que le pratiquant est initié à partir de ce grade, et que là commence sa vie de karatékas.

Haut de page